Top articles

  • Bout sur boucle

    08 mai 2005 ( #Brins de poesie )

    et on passe son temps au bout impression de ne pas pouvoir a d r é n a l i n e on continue d'être au bout à l'écoute de tout qui passe bouchon à droite usure à gauche pas silence au bout n'est pas silence à ras du tout urgence on continue d'être au bout...

  • Etrangers devant

    05 juin 2005 ( #Brins de poesie )

    I Ce que doit être le n é a n t Zones marquées d ombres surface sans espace soupçon de vide limite silence Est-ce qu on s y engage ou s y transverse avec force et précision ou au contraire est-ce qu on reste suspens incrédule, à moitié flottant - nous...

  • Brèves tête au ciel

    05 mai 2005 ( #Brèves )

    Je vis parce que cela me prend un beau matin. Rien d étonnant, je vis. C est beau dehors. Ca bouge, ça vit. Il y a du mouvement. Et toujours je vis. Même à l intérieur. Ca grouille, ça travaille, dans un sens ou dans l autre. Enfin, ça vit dedans. Et...

  • Eugène Guillevic

    06 juin 2005 ( #Coups de coeur )

    Si je fais couler du sableDe ma main gauche à ma paume droite, C'est bien sûr pour le plaisirDe toucher la pierre devenue poudre, Mais c'est aussi et davantagePour donner du corps au temps, Pour ainsi sentir le tempsCouler, s'écouler Et aussi le faireRevenir...

  • Marina Tsvetaïeva, poète de tous les exils

    02 juin 2005 ( #Voix du Monde )

    Une fleur épinglée à la poitrine.Je ne sais déjà plus qui l'a épinglée.Inassouvie, ma soif de passion,De tristesse et de mort. Par le violoncelle et par les portesQui grincent, par les verres qui tintentEt le cliquetis des éperons, par le signalDes trains...

  • Passage de l'air

    13 juin 2005 ( #Brins de poesie )

    Suffit-il de re f a i r e le chemin du vent y gagner l enfance peut-être ou alors de rester devant la m e r à écouter les vagues Sur le passage de l a i r l herbe se courbe vers la t e r r e les couleurs bougent un peu Ca va comme ça vient je me fonds...

  • Rien n'est vide

    16 juin 2005 ( #Brins de poesie )

    On passe son temps les yeux au ciel croire que la lune s'étale subir la pression du vide réaliser que c est loin entre deux r i e n entre deux v i d e pourtant le vent, l'air tourne s'ébruite dedans dans le creux de l'arbre au bord du ravin au fond de...

  • Silence du désert

    20 juillet 2005 ( #Brins de poesie )

    S’il suffit de fermer les yeux et voir les stries de la montagne pourquoi ne pas la décrocher, se laisser prendre au vertige ? tout est aride pas d’herbe sur les pierres on cherche l’ombre du jujubier on s’y pique sur les bords l’air est chaud on allonge...

  • Seul 2, Antoine Emaz

    07 mai 2005 ( #Coups de coeur )

    SEUL 2 (30/05/99) une peau morte au mieux tendue dessous encore voilà on continue sur ce qui reste commun de quoi d'enfance comment commune ça va vite jusqu'à sans voir si vite on se dit c'est pas grave il en reste assez et non garder qui quelle mémoire...

  • Racine Cubiste, Patrick Packwood

    10 mai 2005 ( #Coups de coeur )

    tomber avantde perdre l'équilibrefange dans le nezbouche parle nuque ventre en gros doshérissementpoils sur les jointures petite lézardeécailles en queue de poissonles tableaux se multiplientperspectives corrélées statique statistique- où est le codepour...

  • Ghérasim Luca, Théatre de la langue

    10 mai 2005 ( #Coups de coeur )

    Entrer par ici ou encore par là , et écouter la voix, les poèmes, chaleureux, envoûtants et étonnants de Ghérasim Luca, n est-ce pas une belle entrée dans le "théâtre de la bouche" ? J'ai découvert Ghérasim Luca à partir de ces extraits. J'ai tout de...

  • Serge Brindeau

    11 mai 2005 ( #Coups de coeur )

    Soleil Parfois vert Bleu pour la première fois Tête d épingle Qui fixe quoi Et diminue encore Volets tirés Orange Fruit ou fleur Couleur d orange Oiseau Coupant brusquement de son aile Le mur du cimetière Serge Brindeau in Le printemps des poètes, Anthologie...

  • Jean Tortel - La fleur est humide

    15 juin 2005 ( #Coups de coeur )

    La FLEUR est humide Elle est une chose lourde Ronde fermée sans lumière A l'intérieur Seul un insecte s'insinue Comme il s'enfoncerait dans l'eau Il faut descendre aveugle dans la fleur Oublier tout attendre qu'elle éclate Dans le rouge et dans le parfum...

  • Erri de Luca, Oeuvre sur l'eau

    17 juin 2005 ( #Coups de coeur )

    Ne joue pas avec l’eau, ne l’enferme pas, ne la freine pas, c’est elle qui joue dans les gouttières, turbines, ponts, rizières, moulins et bassins de salines. C’est l’alliée du ciel et du sous-sol, elle a des catapultes, des machines d’asaut, elle a la...

  • Au clair de lune, Trakl

    20 juillet 2005 ( #Coups de coeur )

    AU CLAIR DE LUNE Une armée de vermine, de souris et de rats Se déchaîne sur le plancher luisant de lune. Le vent crie comme en rêve et geint. A la fenêtre tremble l'ombre de petites feuilles. Ca et là des oiseaux dans les branches gazouillent Et des araignées...

  • Kama Kamanda

    24 juillet 2005 ( #Coups de coeur )

    VRAISEMBLANCE Le semeur d’orages m’a légué la pluie, les tourmentes et le ciel Qui s’éteint dans le doute. Il ne coule plus dans mes veines Que du sable blanc. Les ombres inspirent l’effroi en mon cœur A l’horizon où soufflent mes critères, c’est un soleil...

  • Su-Yong Kim - Corée

    25 juillet 2005 ( #Coups de coeur )

    Sur Poésies choisies , je découvre Su-Yong Kim de Corée LA CASCADE De la falaise verticale tombe sans peur l’eau Flots d’ eau sans mesure ni règle Sans idée de l’endroit où ils tombent Sans conscience des saisons ni des jours ou des nuits Sans cesse comme...

  • In mémoriam, Léopold Sédar Senghor

    05 mai 2005 ( #Voix du Monde )

    IN MEMORIAM C est Dimanche. J ai peur de la foule de mes semblables au visage de pierre. De ma tour de verre qu habitent les migraines, les Ancêtres Impatients Je contemple toits et collines dans la brume Dans la paix les cheminées sont graves et nues....

  • Birago Diop, un poème à écouter

    21 mai 2005 ( #Voix du Monde )

    Fermer les yeux et écouter , juste cela... Souffles Ecoute plus souvent Les Choses que les Etres La Voix du Feu s entend, Entends la Voix de l Eau. Ecoute dans le Vent Le Buisson en sanglots : C est le Souffle des ancêtres. Ceux qui sont morts ne sont...

  • Encres de Loire

    15 juin 2005 ( #Infos littéraires )

    Les pays de La Loire est une région très riche en littérature, événements littéraire, poésie avec des lectures rencontres d'auteurs, éditeurs, etc. Vous pourrez télécharger ici les éditions d'Encres de Loire, éditions sur l'actualité et les rendez-vous...

  • Mot à maux, n°2

    21 juillet 2005 ( #Infos littéraires )

    Le n° 2 de La revue Mot à maux est sorti. http://motamaux.hautetfort.com/ Au sommaire : Sont au sommaire de ce mois de juillet : Evelyne André-Guidici, Marie-Anne Schoenfeld, Xavier Jardin, Olivier Bastide, Gaétan Loubignac, Mireille Disdero, Cécile Guivarch,...

  • Nouveau site - Terre à ciel

    21 septembre 2005 ( #Infos littéraires )

    Ce soir, j'inaugure mon nouveau site Terre à ciel Avec des poèmes de mes affinités, mes brindilles mais aussi, des écrits-mages et surtout des extraits d’auteurs contemporains avec fiches d’auteur (la rubrique va s’alimenter au fur et à mesure), des semailles...

  • Silences ou ombre

    05 mai 2005 ( #Brins de poesie )

    Silences ou ombre Le mouvement dans les branches est fait de silencesseules les feuilles se font entendre toi tu cherches l ombre (Cécile Guivarch) Tisusmiwin negh tili Amussu n icethanyettug seg tsusmiwinxs afriwn ay mi netsella key-tsiggilt xf tili...

  • Les civelles de couleurs

    17 mai 2005 ( #Brins de poesie )

    tu dors mais à bien tendre l oreille on entend un ronronnement de chat un roulement d eau et derrière les vitres les nuits de lunes pleines on les voit par dizaines les civelles de couleurs sont le reflet de l eau (Cécile Guivarch) Lire ce poème sur le...

  • Que la koutoubia parle

    24 juillet 2005 ( #Ecrit mage )

    (Cécile Guivarch)

1 2 > >>