Jean Tortel - La fleur est humide

Publié le par Cécile Guivarch

La FLEUR est humide

 

Elle est une chose lourde

Ronde fermée sans lumière

A l'intérieur

 

Seul un insecte s'insinue

Comme il s'enfoncerait dans l'eau

 

Il faut descendre aveugle dans la fleur

Oublier tout attendre qu'elle éclate

Dans le rouge et dans le parfum

Mystérieux qui la composent

 

Elle s'ouvre quand elle meurt

Nous attendrons qu'elle meure

Pour voir le secret de son corps

 

Car le vent léger la pluie

Ou le doigt dispersèrent

Ses beaux velours sur l'herbe ou sur la table.

 

(...)

Jean Tortel, dans Une constellation, tout près, poètes d'expression française du XXe siècle choisis par Philippe Jaccottet, page 267

Publié dans Coups de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article